Le Pr Donatien Mavoungou du Gabon honoré par ses pairs à Abidjan le 2 Oct 2013

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Sophia Antipolis Oct 2013 :   

A l’occasion du 1er Congrès Francophone sur le VIH / SIDA qui c’est déroulé à Abidjan (Côte d’Ivoire) au sein de l’ Université Houphouet-Boigny, le Pr Donatien Mavoungou ( Gabon ) spécialiste en Biochimie a été invité à conférencer afin de présenter ses travaux et résultats sur le procédé de renforcement et restauration du système immunitaire dénommé IMMUNOREX-IM28.

Présentation qui a eu lieu le 02 Oct sous la Présidence de Mme la Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida en Côte d’Ivoire ainsi que de la Présidente de l’Institut Pasteur à Abidjan. Dans un amphithéatre bondé de spécialistes ( Chercheurs , Médecins , Pharmaciens ) en provenance de l’ensemble de l’espace francophone, le Pr Mavoungou à l’issue de sa présentaion reçu une standing ovation de la part de ses confrères. Il reçu les féllicitations du jury pour sa contribution dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Le Pr Mavoungou précisa qu’il était très heureux de pouvoir présenter ses résultats sur le continent Africain compte tenu de la situation dramatique que vivait l’Afrique depuis plus de 30 ans.  A noter que l’intéressé a participé cette année à deux importantes conférences aux Etats Unis ou il a fut invité à San Francisco et notament à Boston en juin dernier au Congrès International Drug Discovery and New Therapy. Il sera également présent en novembre à Baltimore (USA ) et Miami en décembre pour deux autres conférences internatioanles.   

Seul bémol il est hélas curieux de constater que le seul pays qui ne soutien nullement ses travaux par une quelconque aide est son propre pays d’origine ( le Gabon ) ou le Pr Mavoungou excerce au titre de Directeur de Centre de Recherche des Pathologies Hormonales à Libreville. Comme quoi nul n’est phrophète dans son pays !

Toutefois si le Gabon est dans une léthargie à son égard ce n’est le cas de la France qui par le laboratoire Biosantech et le CNRS a décidé de proposer un partanariat au Pr Mavoungou suite à ses résultats dans le cadre du développement d’une thérapie vaccinale curative anti-VIH dénommé vaccin TAT Oyi. Ces travaux se trouve actuellement en phase IIa ayant reçu une autorisation de l’Agence Nationale du Médicament pour un essai clinique in vivo sur 48 patients volontaires. Cet essai est actuellement réalisé au sein des Hôpitaux de Marseille et les résultats seront publiés à compter de Mars 2014. Dans l’hypothèse d’une réussite de cet essai il est convenu un protocole en double aveuble avec le Pr Mavoungou pour un essai multicentrique en Phase III ou sera administré le traitement IMMUNOREX à des patients séropositifs , avant inclusion du vaccin Tat oyi. Ceci compte tenu qu’une des molécules composant IMMUNOREX la DHEA a été utilisée déjà avec succès notamment dans le vaccin de la grippe.

Source : ASLM - infos médical

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »